dimanche 28 mai 2017

Douceur aux fraises

J'avais envie d'un dessert léger et fruité pour la fête des mères. Les fraises ont été une évidence puisque la pleine saison commence. J'avais également envie de fraîcheur et de gourmandise à la fois alors j'ai opté pour une chantilly mascarpone vanillée dressée sur un biscuit aux amandes.

Cette douceur aux fraises est sortie de ma petite tête et le résultat est juste parfait, il ne reste plus grand chose de ce délicieux gâteau. 



Pour le biscuit aux amandes


Ingrédients :
  • 50 g de farine de riz
  • 50 de Maizena
  • 100 g de sucre de canne
  • 40 g de poudre d'amande
  • 4 œufs


Réalisation:
  1. Séparez les blancs d’œufs des jaunes,
  2. Dans un saladier faites mousser les jaunes avec le sucre.
  3. Ajoutez la poudre d'amande, la farine de riz et la maizena
  4. Montez les blancs en neige puis ajoutez-les délicatement à la pâte
  5. Versez la pâte sur une plaque de pâtisserie et faites cuire 10 minutes à 180°C.
  6. Laissez refroidir sur une grille.
  7. Découpez a l'aide de votre cercle a pâtisserie.

Pour la crème chantilly mascarpone


Ingrédients:
  • 180 ml de crème liquide
  • 90 g de mascarpone
  • 1 cac de vanille liquide
  • 25 g de sucre de canne
  • 500 g de fraises

Préparation:
  1. Dans le bol de votre batteur mettez la crème liquide, le mascarpone, la vanille et le sucre.
  2. Montez en chantilly.
  3. Etalez la crème sur le biscuit aux amandes et disposez par dessus les fraises.
  4. Laissez reposer le gâteaux quelques heures au frais avant de le consommer.


Alors allez vous tester cette recette?


Je vous embrasse.






jeudi 18 mai 2017

Mini frittatas green power

Hello hello mes petites pommes,

J'ai décidé de me bouger un peu et d'arrêter de laisser les idées d'articles s'empiler dans ma tête sans les publier. Oui oui ça fait des mois que je dis que je vais être plus régulière...j'avoue, je plaide coupable. Mais cette fois-ci je vais essayer de m'y tenir non mais !

Bref ce soir je reviens avec une recette salée, je crois que ça faisait longtemps que je ne vous en avais pas proposé.

C'est une recette végétarienne et sans gluten (of course!) que j'ai réalisé en entrée la dernière fois que j'ai reçu ma meilleure amie avec sa petite famille mais on peut également la servir en plat principal.

Mais quelle est donc cette recette ? Bon vous le savez déjà puisque vous avez lu le titre c'est une frittata (en gros une omelette) aux épinards et au poireau.

La recette a en tout cas fait unanimité et je pense la refaire très prochainement.

J'ai trouvé cette recette dans le magazine Topnature que je prends à la caisse de mon magasin bio. Cette recette est issue du livre le meilleur de la cuisine sans gluten. Il faudra que je jette un œil à ce bouquin à l'occaz il doit être bien sympa.






Ingrédients pour 8 mini frittatas :
  • 2 cuillères à café d'huile d'olive
  • 1 petit poireau finement tranché (200g)
  • ½ gousse d'ail écrasée
  • 120 g de jeunes pousses d'épinards ciselées
  • 5 œufs
  • 125 ml de crème de soja ou de crème liquide
  • 100 g de feta
  • 1 cuillère à soupe de basilic
  • 1 cuillère à soupe d'aneth


Préparation :
  1. Préchauffez le four à 180° Chemisez 8 cavités d'une plaque à muffins. Moi j'ai opté pour des plats à tartelettes.
  2. Dans un wok faites revenir le poireau finement tranché avec l'huile pendant 3 minutes en remuant. Ajoutez l'ail et faites cuire pendant 2 minutes jusqu'à ce que le poireau soit tendre. Ajoutez les épinards et faites les cuire pendant 30 secondes en remuant jusqu'à ce qu'ils tombent. Retirez du feu.
  3. Battez les œufs avec la crème et les herbes dans un bol et assaisonnez.
  4. Répartissez la préparation aux épinards dans les cavités du moule. Versez par dessus les œufs puis recouvrez de feta.
  5. Enfournez les frittatas pour 20 minutes jusqu'à ce qu'elles prennent. Laissez les reposer 5 minutes dans le moule puis sercez les chaudes ou à température ambiante.

Je trouve que la frittata c'est un plat idéal pour l'été avec une bonne salade.


Si vous réalisez cette recette, n'hésitez pas à me faire vos retours. 


Je vous embrasse et vous dit à très vite.





mercredi 17 mai 2017

Les aliments interdits...

Ce matin en petit déjeunant je suis tombée sur une vidéo YouTube où une fille avait décidé d'analyser son alimentation grâce à une application. Elle dégaine alors une tablette de chocolat noir bio 70% et la scanne avec son téléphone. Le résultat est sans appel pour l'application le chocolat n'obtient pas la moyenne avec un 40/100 : il est trop calorique, il contient trop de graisses saturées et trop de sucre. La Youtubeuse en conclût que ce n'est pas parce qu'un aliment est bio qu'il est sain.

Là je suis tombée sur mes fesses ! Et je n'ai pas regardé la fin de la vidéo sous peine de faire voler mon téléphone à travers la pièce.

Alors certes bio n'est pas le synonyme de sain puisqu'on trouve pas mal de produits bio avec des compositions bio cracra. Mais là n'est pas la question. Moi je dis mais WTF de vouloir à tout prix classer les aliments en sain/pas sain, autorisé/interdit.

Oui le chocolat noir c'est calorique, il y a du gras et du sucre mais il contient aussi des choses comme du potassium, du cuivre, du magnésium et du fer. Le chocolat noir contribue à diminuer les risques d'AVC, il permet également la libération d'endorphines ce qui nous rend happy....le chocolat noir a une tonne de bienfaits et même si l'application le note mal il est très bon à notre santé. Bien entendu il faut en manger modérément ça va de soi, on ne se nourrit pas uniquement de chocolat.

Sérieusement moi je dis STOP arrêtons de vouloir classer nos aliments. Aucun aliment n'est malsain en soi, tout dépend la proportion qu'on en consomme. Exemple l'huile d'olive ce n'est plus à démontrer, c'est super bon à la santé mais si tu te bois le litre c'est pas bien terrible.

Manger sainement pour moi c'est mixé justement tous les aliments entre eux, ceux qu'on considère comme les plus sains comme les fruits et les légumes et ceux qu'on pointe toujours du doigt comme les frites, les biscuits...

Une alimentation saine ce n'est pas mangé que des aliments dit sains. Une alimentation saine c'est une alimentation équilibrée qui laisse une grande place aux fruits et légumes, aux céréales complètes, aux aliments bruts mais laisse aussi une part de plaisir avec de la glace ben & jerry's (oui oui il fait beau j'ai très envie d'une bonne glace), une belle assiette de frites avec un burger... 

Ce n'est pas pour rien qu'on nous répète toujours qu'il faut une alimentation équilibrée et variée.

Il n'y a rien de pire que de classer les aliments en autorisé/interdits. D'une part comme je vous l'ai expliqué plus haut c'est totalement idiot mais d'autre part ça provoque une frustration pas possible. Et vous savez c'est quoi le synonyme de frustration ? (enfin pas le synonyme au sens littéraire soyons d'accord) c'est les craquages.Plus on s'interdit des aliments plus ils nous obsèdent et le jour où vous vous ferez enfin plaisir vous ne mangerez pas un biscuit mais la boite.

D'ailleurs depuis que je ne m'interdis plus rien, je ne passe plus ma vie à être obsédée par la bouffe.

Quand j'étais ado (j'avais 14 ans et demi), j'ai pris du poids car je mangeais pour compenser (stress, angoisse, harcèlement scolaire) et en plus de ça je n'avais pas une alimentation équilibrée : je détestais les légumes... Ma mère m'a emmenée au CHU pour enfants pour que je sois suivie nutritionnellement car elle ne voulait pas que je lui reproche plus tard d'être grosse. Ce que je comprends parfaitement. Je ne lui en veux pas. Je précise que dans la famille nous n'avons pas une nature à être en surpoids, j'ai un métabolisme pas trop merdique mais du moment qu'on mange plus qu'on se dépense on grossir CQFD.

C'est à l'hôpital que j'en veux. Cet hôpital qui m'a prescrit un régime hypocalorique, cet hôpital qui a commencé à me faire classer les aliments en autorisés et interdits, cet hôpital qui avait prévenu ma mère qu'il était possible que ça débouche sur des troubles alimentaires mais ça ne les a pas empêché de me prescrire ce régime de fou. J'ai d'ailleurs envie de ponctuer avec un MAIS WTF !






Deux ans après je retournais dans le même hôpital anorexique. Enfin ils n'ont jamais prononcé le mot j'étais juste un cas à surveiller avec mes 40 kg pour 1,55m. Ils m'ont bien expliqué aussi que si je ne reprenais pas du poids, je serais enfermée entre 4 murs sans contacts avec ma famille.

Bref j'ai repris 2 kilos, on m'a fichu la paix et mon anorexie a duré 17 ans. Mais ça c'est une autre histoire, une autre histoire très trop longue.

Aujourd'hui je n'ai plus d'aliments interdits, je suis parvenue à me sortir de ce raisonnement binaire. Je reste méfiante sur certains aliments mais ça va de mieux au mieux.

J'aimerais que ce raisonnement binaire vis à vis de l'alimentation disparaisse de notre société. Malheureusement quand on voit les régimes à la mode, les pseudos conseils de pseudos nutritionnistes, les idées fausses bien ancrées dans les esprits ce n'est pas demain la veille que tout cela va changer. Notre société a d'ailleurs un gros problème avec l'alimentation mais c'est encore un autre sujet quoique très intéressant.

Et dites vous une chose à la fin de la journée, c'est la facture calorique qui l'emportera. On peut manger que des aliments dit sain mais grossir si on en mange trop, comme on peut manger des aliments dit malsain et maigrir. Je me souviens comme ça d'un reportage où un américain avait perdu énormément de poids en mangeant chez subway à chaque repas.
Alors bien entendu l'alimentation c'est plus compliquée que les calories mais ça compte quand même. Et n'allez pas commencer à compter vos calories hein, ça rend fou aussi.   

Une chose est certaine, manger devrait être quelque chose de naturel et intuitif.


J'espère mes fitchoux que cet article vous aura plus. 


Je vous embrasse.











mardi 9 mai 2017

Dodus chocolat et poire {sans gluten}

Ah les dodus, une recette que j'avais imaginé il y a une bonne année déjà et que j'adore réaliser sous d'autres versions. Après les dodus à la coco et à l'amande, voici les dodus au chocolat et aux poires.

J'avais envie de faire des muffins chocolatés et j'avais quelques poires un peu trop mûres. Ni une ni deux je me suis lancée dans un nouvel essai qui s'est révélé être un succès.

Je devais vous partager la recette la semaine dernière et je n'ai pas trouvé un instant pour l'écrire. Bref stop le blabla, passons à la recette.




Ingrédients :
  • 2 œufs
  • 1 yaourt à la grecque
  • 100 g de farine de riz
  • 20 g de sucre roux (ou autre)
  • 50 g d'amande en poudre
  • 100 g de chocolat à pâtisser
  • 1 cuillère à café de levure
  • 1 ou 2 poires
Pour une version sans lactose, remplassez les 125 g de yaourt à la grecque par du yaourt au soja


Préparation:
  1. Préchauffez votre four à 180°
  2. Dans un saladier battez les œufs avec le sucre puis ajoutez le yaourt. Mélangez bien.
  3. Ajoutez la farine, la poudre d'amande et la levure. Mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène.
  4. Ajoutez le chocolat fondu et les poires coupées en petits carrés. Mélangez.
  5. Remplissez les moules à muffins.
  6. Faites cuire 20 minutes à 180°





J'espère que cette petite recette vous plaira. Si vous la testez,

n'hésitez à me faire vos retours.


Je vous souhaite une douce soirée.


Des bisous





mercredi 3 mai 2017

Peut-on guérir des troubles alimentaires?

Ce soir j'avais envie de vous partager sur le blog un post que j'ai écrit hier soir sur Instagram. Je pense qu'il peut intéresser et sur le blog il sera moins noyé que dans mon Instagram.

Pour faire court, j'ai souffert de troubles alimentaires de 2000 à 2017. Je juge que c'est vraiment cette année que je peux considérer que tout ça est derrière moi.





Je vois beaucoup de post à propos de la guérison des troubles alimentaires et j'avais envie de vous donner mon avis sur le sujet étant pleinement concernée.

Déjà je n'aime pas ce mot guérison, c'est une maladie dont on ne guérit pas à proprement dit. C'est comme si vous disiez d'un alcoolique qu'il est guéri de l'alcool. Parce que oui les TCA ça reste avant tout des addictions et de ce fait on gardera une fragilité à vie. Voilà pourquoi je préfère parler de rémission. J'en ai vu des dizaines de filles "guéries" replonger des années plus tard suite à ce qu'on appelle un accident de la vie (divorce, décès...).

Si il y a une chose que je déteste c'est donner de faux espoirs.

Certaines donnent l'impression que la "guérison" c'est facile et n'est qu'une question de volonté Alors oui il faut le vouloir c'est certain, mais le vouloir ce n'est suffisant.

Aller mieux c'est avant tout un cheminement personnel qui est propre à chaque personne. Ce qui va fonctionner pour x, ne fonctionnera pas y.

Aller mieux ça prend du temps, ce n'est pas une histoire de mois mais une histoire d'années. Il faut être patiente.

Aller mieux c'est difficile, ce sont des hauts et des bas, c'est serrer les dents.

Aller mieux ce n'est pas juste une question de manger normalement, c'est apprendre à aimer son corps, c'est gérer ses émotions sans passer par la nourriture ou la non nourriture, c'est s'ouvrir aux autres.

Pendant longtemps j'étais persuadée que je n'irais jamais mieux et finalement j'y suis arrivée. J'en reste surprise, j'ai du mal encore de réaliser le chemin parcouru.

Mais je vais être franche avec vous, il reste au fond de moi la petite voix de l'anorexie prête à s'inviter à la moindre faiblesse. Je reste vigilante car non cette garce n'est plus la bienvenue. Il y a aussi des jours où je me sens mal dans mon corps, tout n'est pas licorne et arc en ciel.

Les troubles alimentaires c'est le combat d'une vie.


Ce que je peux vous conseiller c'est de suivre des gens qui vous motivent et vous pousseront en avant. Accrochez vous a quelque chose qui vous fait vibrer et vous donnera l'envie d'avancer. Et surtout ne perdez jamais espoir.

Je vous souhaite une douce soirée. Des bisous 




mardi 25 avril 2017

Moelleux à la ricotta et chocolat {sans beurre, sans gluten}

Qui n'aime pas les gâteaux au chocolat dites moi ? Le gâteau au chocolat ça reste quand même un peu la base, ça nous rappelle souvent de joyeux souvenirs d'enfance quand notre maman nous en cuisinait un avec amour pour le goûter. 

Mais voilà souvent les gâteaux c'est gras et sucré et même si c'est très bon nos fesses ne sont pas forcément du même avis.

Alors voilà un gâteau avec lequel vous allez pouvoir vous faire plaisir puisqu'il est sans beurre et avec relativement peu de sucre. Bon soyons d'accord, il faut quand même le manger avec modération. Et même s'il est sans gluten, ça ne l'empêche pas d'être bien gonflé sans rajout d'ingrédients bizarres.

Pour réaliser cette recette e vous conseille de prendre un petit moule pour avoir un gâteau bien haut, j'ai opté pour un moule de 18 cm.







Ingrédients

  • 200 g de chocolat noir pâtissier
  • 3 œufs 
  • 250 g de ricotta
  • 100 g de farine de riz (ou autre)
  • 80 g de sucre de canne 
  • 1 sachet de levure
  • 1 pincée de sel



Préparation :

  1. Préchauffer votre four à 180°C.
  2. Faites fondre le chocolat au micro-onde.
  3. Dans un saladier, battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux.
  4. Ajoutez la ricotta et mélangez avec le fouet.
  5. Puis incorporez  la farine et la levure (pour ma part je la tamise pour évite rles grumeaux)
  6. Ajoutez le chocolat fondu et la pincée de sel. Mélangez bien.
  7. Versez dans votre moule et faites cuire une trentaine de minutes à 180°. Vérifiez la cuisson à l'aide de la pointe d'un couteau. Elle doit ressortir sèche.


Pour la décoration vous pouvez saupoudrez de sucre glace.



Vous en prendrez bien une petite part ou deux? 

Si vous faites la recette n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

Je vous embrasse.


vendredi 14 avril 2017

Crèmes dessert pralinées

Comme je vous l'ai dit il y a quelques temps, je veux de plus en plus privilégier le fait maison car finalement même en décryptant les étiquettes de ce qu'on achète on ne sait malgré tout pas vraiment ce qu'on mange.

Souvent on pense que faire maison prend du temps mais il y a des recettes ultra rapides à réaliser notamment pour les crèmes desserts, et finalement ce qui prend le plus de temps c'est faire la vaisselle. Oui je n'ai malheureusement pas la chance d'être l'heureuse propriétaire d'un lave-vaiselle.

Après les crèmes chocolat/vanille j'ai eu envie de tester la saveur pralinée. Je suis très satisfaite du résultat que ma mini chou a survalidé.




Pour 4 crèmes :

Ingrédients:
  • 150 g de chocolat praliné
  • ½ de lait demi écrémé bio
  • 2 cuillères à soupe de maizena

On peut utiliser du lait végétal à la place du lait de vache dans l'absolu ça doit fonctionner mais bon vu que le chocolat praliné contient du lait ça ne fera pas une recette vegan. Ou bien il faut acheter un chocolat certifié vegan.

Préparation:
  1. Dans une casserole faites chauffez le lait avec le chocolat cassé en morceaux.
  2. Une fois le chocolat fondu, mettez une louche de préparation dans un bol dans lequel vous ajoutez la maizena. Mélangez bien jusqu'à avoir une préparation homogène.
  3. Reversez le contenu du bol dans la casserole et faites épaissir.
  4. Une fois que la crème est bien épaissie, on la verse dans des pots. On laisse refroidir et hop au frigo.



Alors tenté par ces petites crèmes?


Belle soirée mes fitchoux


A bientot