samedi 28 février 2015

Petits bonheurs 9/52: quand l'appétit va tout va

Et voilà nous sommes déjà samedi, il est l'heure de partager mon petit bonheur de la semaine.





Du début de la diversification alimentaire jusqu'à 18 mois environ ma mini mangeait de tout sans problème et puis du jour au lendemain elle n'a plus rien voulu.

Bon moi ça ne m'a pas inquiété plus que ça, c'est un classique chez les enfants. A part le chocolat et les biscuits, les frites (et assimilés) et les nuggets elle ne voulait rien d'autre. J'ai décidé de ne pas me battre avec elle (même si tout le monde me disait le contraire!)  surtout que de toute manière elle ne voulait pas goûter les aliments. J'ai refusé que le moindre chantage affectif s'installe avec l'alimentation et je l'ai laissé boire ses biberons tranquillement.

Et puis petit à petit elle a commencé à béquer lorsque je faisais à manger et petit à petit des aliments s'ajoutait à la liste.

Il n'y a pas longtemps je lui ai expliqué que les biberons le soir c'était terminé. Le midi je veux encore bien elle est fatiguée en rentrant de l'école et il y a un gros côté réconfort,jusqu'à la fin de l'année scolaire je l'accepterais. Mais le soir non c'est fini, je lui ai dit qu'elle était grande et que maintenant le soir elle devait manger avec moi (nous).

Dimanche dernier, on regardait ensemble un épisode de super nany où une petite fille refusait de manger. J'en ai profité pour aborder le sujet avec la puce en lui disant un truc du genre « tu vois Super Nanny dit à la petite fille qu'elle doit goûter. Mais tu sais goûter c'est juste un petit morceau, si on aime pas on laisse». J'ai été surprise car ma puce était vraiment absorbée par l'émission.

Je ne sais pas si ça à jouer ou bien si elle est arrivée à un âge où elle comprend que goûter ce n'est pas manger mais voilà cette semaine l'histoire compliquée avec la nourriture s'est décantée.

Elle a déjà accepté de goûter lorsque je lui proposais des légumes (danse de la joie!!!) , et puis jeudi soir elle a raclé son assiette, elle a même mangé un ficelo qu'elle avait réclamé en courses (oui je ne compte pas les fois où j'ai acheté des babybel qu'elle n'a jamais mangé...) et a terminé le repas avec deux petits suisses. Idem vendredi soir et ce midi au Quick elle a pris du poisson pané chose qu'elle refusait d'avaler jusqu'à maintenant. Elle a encore super bien manger ce soir. 

Je suis plus qu'heureuse de voir ma fille manger avec appétit et prendre du plaisir à manger. Je suis contente qu'elle accepte enfin de goûter (ce soir elle a bien voulu un mini morceau de concombre et un autre de truite fumée). Ca me confirme bien que j'ai eu raison de la laisser aller à son rythme au lieu de vouloir à tout prix la forcer ou l'inciter pour qu'elle se braque.


Voilà donc mon petit bonheur de la semaine : MA PUCE MANGE !



Et vous quel était votre petit bonheur de la semaine?

jeudi 26 février 2015

Où trouver des activités pour les enfants

Ceux et celles qui me suivent sur Instagram savent que je fais de nombreuses activités avec ma mini (il faudrait que je me motive à les partager ici) Souvent la même question revient: "mais où trouves tu tes idées?"

Alors j'ai déjà un BAFA qui m'a donné quelques bases(après ça n'a rien de folichon)  et plusieurs étés où j'ai travaillé en tant qu'animatrice. Mais voilà je n'ai jamais vraiment eu les petits...donc mes classeurs d'activités ils regorgent d'activités pour les plus de 5 ans, j'ai donc du chercher par moi-même pour trouver des activités sympathiques pour ma mini.

De cette époque j'ai malgré tout de nombreux bouquins que je devrais recommencer à feuilleter car ma mini va être en âge de faire certaines de ces activités. J'en ai racheté aussi des nouveaux. 

J'ai investi aussi dans des cahiers et fiches adaptées à l'âge de ma mini, d'une part ça lui plaisir et de mon côté je me rends compte un peu près du niveau d'un enfant de son âge. Mais bon ça coûte un peu cher si on en achète souvent. Bref c'est une fois de temps en temps, parce qu'en plus avec une mini ultra demandeuse ils font pas long feu. 

Ma source principale d'inspiration c'est Internet. La toile regorge de sites d'assistantes maternelles, de maman, de maîtresse....bref la plus grande bibliothèque et source d'inspiration du monde!

Et maintenant c'est encore plus simple avec Pinterest:  il suffit d'aller dans la section éducation et hop on trouve des idées à profusion.

Souvent lorsque j'ai envie de faire des activités autour d'un thème précis je fais tout simplement une recherche dans google, ça reste ultra efficace.

Ca m'arrive aussi de créer des activités de toutes pièces si je suis inspirée. 

Je partage avec vous quelques liens, ça n'a rien d'exhaustif car l'offre est pléthorique.


Pour le coloriage 
http://www.hugolescargot.com/
http://www.coloriez.com/

Pour les activités en général 
http://www.grandiravecnathan.com/ il suffit de s'inscrire il y a plein de choses gratuites

Ressources pédagogiques pour les enseignants
http://www.librairie-interactive.com/
http://www.fiche-maternelle.com/
http://www.assistancescolaire.com/
http://aussiechildcarenetwork.com.au/
http://maternellecolor.free.fr

Les blogs de maîtresses
http://123dansmaclasse.canalblog.com/
http://laclassededelphine.jimdo.com/
http://orpheecole.com/

Les blogs de maman
http://mercimontessori.blogspot.fr/
http://de-tout-et-de-rien-caroline.blogspot.fr/





Et vous vous faites des activités à la maison avec vos enfants? Sont-ils demandeurs?

mercredi 25 février 2015

Saint Valentin 2015

Voilà déjà une dizaine de jours que la Saint Valentin est passée mais je n'ai pas encore le temps d'en parler ici, je me suis seulement contentée d'un partage des recettes de cette soirée.

Si l'année dernière c'était un restaurant en tête à tête, cette année c'était une soirée en amoureux à la maison et j'ai nettement plus apprécié. 

J'ai adoré préparer une jolie table et un délicieux repas pour l'occasion, et puis n'être que tous les deux c'était agréable. Le restaurant c'est bien mais y a les autres...




J'en ai profité pour me faire jolie




On entend souvent dire « Oh mais la Saint Valentin c'est commercial, blablabla », je pars du principe qu'on est pas obligé de se ruiner pour faire plaisir à sa moitié (et si vous aimez pas la Saint Valentin, je m'en fous moi j'aime bien!) Déjà on peut avoir des petites attentions toute l'année et personne ne nous met un pistolet sur la tempe pour acheter un cadeau à 500 euros.

L'amoureux me connaît parfaitement (c'est bien le premier d'ailleurs) j'ai eu de jolies jonquilles et un magnifique coffret Yankee candle. Merci mon amour.




Je lui ai offert un cœur en chocolat au lait de la chocolaterie et le livre "Tous sur nous" à remplir à 2 sur notre couple. On a commencé le soir même de remplir ce livre, c'est assez rigolo et ça permet de découvrir des petites choses l'un sur l'autre.




Le bonheur, c'est dans les choses simples qu'on le trouve.  


Passage à la bibliothèque {3}

Aujourd'hui nous sommes mercredi, ce jour qu'on surnomme le jour des enfants. Je ne sais pas si c'est encore vraiment d'actualité vu que maintenant la plupart des enfants vont à l'école le mercredi matin...

 Enfin je me dis que le mercredi mon article devrait être en lien avec les enfants.

J'ai décidé de vous parler un peu littérature jeunesse, à la maison on aime les livres un peu beaucoup passionnément à la folie. J'ai donc commencé à acheter très tôt des livres à ma mini avec un rythme d'au minimum un livre par mois (bon du coup maintenant je m'achète rarement des livres) 

Et puis depuis la rentrée des classes on va également régulièrement à la bibliothèque ça permet de renouveler un peu les livres et de faire de jolies découvertes. En plus ici la bibliothèque c'est gratuit jusqu'à 16 ans.

Je vais donc vous présenter deux coups de cœur que j'ai eu  dans la pile de livres choisi par ma mini à la bibliothèque lors de notre dernière visite.

C'est bien la moindre des choses d'Edouard Manceau




Alors je ne sais pas vous, mais je trouve que le titre d'un livre et sa couverture sont une chose hyper importante. Je suis capable de laisser un livre de côté si le titre me déplait. Heureusement à la bibliothèque c'est ma mini qui choisit.

C'est l'histoire d'un loup et d'un corbeau qui veulent manger une soupe au cochon, heureusement leur voisine une chèvre taquine est là pour sauver le cochon en détresse

Ce livre est mon préféré sur nos derniers emprunts j'apprécie déjà l'histoire qui est vraiment rigolote et elle est prévue pour qu'adulte et enfant passent un bon moment. Bref du coup j'ai bien rigolé avec parfois des phrases un poil tendencieuses.






Le Roi de la Grande Savane de Voutch




Dans ce joli conte itératif et rempli d'humour un singe un peu foufou décide de prendre la place du roi des animaux. Il assomme le lion et s'auto-proclame Roi de la savane jusqu'à ce qu'un rhinocéros le piétine et se proclame à son tour roi avant d'être avalé par un crocodile...

Chaque animal tour à tour de se proclame roi de la savane pendant que le lion fait soigner son mal de crâne à l'hôpital.


Au terme d'une longue série de fous qui se prennent tous pour le roi le temps d'un instant, le lion revient avec un pansement sur le crane et retourne faire la sieste.  

Et vous, avez vous des livres enfants coup de coeur?

mardi 24 février 2015

Brownies à la pralinoise {sucré}

Même si en ce moment je m'éclate à réaliser de la pâtisserie sans gluten, je poursuis en parallèle la pâtisserie normale pour ma petite famille.

Sur l'emballage de ma tablette de pralinoise il y avait une recette qui d'après la photo semblait délicieuse. Comme je n'avais utilisé que 3 carrés pour confectionner mes fondants au chocolat à la pralinoise de la Saint Valentin j'ai pu la tester.

J'ai été surprise par la texture plus que fondante de ce brownies...oui oui il était coulant.

Il a eu du succès auprès de l'amoureux et de ma mère. Je n'ai pas eu l'occasion de le goûter du fait de mon "expérience" sans gluten mais je fais confiance en leurs papilles. 

C'est une fois de plus une recette simple et rapide facilement réalisable à 4 mains. 




Préparation: 10 minutes
Cuisson: 20 minues

Ingrédients:
  • 150 g de pralinoise
  • 80 g de beurre
  • 2 oeufs
  • 150 g de sucre en poudre
  • 130 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 100 g de noisettes en morceaux


Préparation:
  1. Préchauffez le four à 170°.
  2. Dans un saladier mélangez les oeufs et le sucre
  3. Dans une casserole, faites fondre la pralinoise et leurre jusqu'à l'obtention d'une pâte bien lisse. Versez le tout dans le saladier.
  4. Incorpoez la farine, la levure et les noisettes en morceaux.
  5. Versez le mélange dans votre moule préalablement beurré et fariné
  6. Faites cuire pendant 20 minutes.





Alors ce brownies vous tente?

lundi 23 février 2015

Histoire de dents

Aujourd'hui, en ce lundi de rentrée des classes, je vais vous parler de ma mini.

Voilà quelques temps déjà qu'elle a une obsession pour la perte des dents de lait. Elle m'en parle très très souvent.

Ça a commencé durant sa première année de maternelle, elle était déjà dans une classe double et sa copine qui avait un an de plus a perdu sa première dent de lait. Ma mini a donc commencé à me questionner à ce sujet. Je lui ai expliqué que ses dents tomberaient quand elle serait plus grande pour laisser place à de belles dents toutes neuves et que la dent tombée serait ramassée la nuit par la petite souris.

Pendant des mois elle ne m'en a pas reparlé. Et puis cette année comme elle est classe double moyenne section/ grande section les grands perdent leurs dents à tour de bras...
Ajoutez à cela un épisode de Pegga pig où Peppa perd une dent et où la fée des dents vient laisser une pièce...Imaginez le résultat...

« Maman c'est quand que mes dents tomberont ?Et la fée des dents passera ? »

« Maman y a un moyen qui a perdu une dent de lait et pas moi »




Régulièrement le sujet revient, des fois elle est presque en pleurs tellement elle semble désespérée que ses dents ne se décident pas à tomber.
Alors je la rassure, je lui explique avec bienveillance que son tour viendra, qu'on ne perd pas tous nos dents au même âge, que lorsque sa première dent tombera on achètera une boîte à dent tout mignonne (d'ailleurs avec mes yeux d'adultes, je me rends compte qu'enfant on ne calcule pas que les dents soit disant emportées par la petite souris ou la fée des dents atterrissent dans la boîte à dents que l'on garde précieusement dans un meuble).

En tout cas moi j'étais persuadée que les enfants perdaient leurs premières dents de lait au CP.


Oui il semblerait que ce soit des 5 ans et que certains enfants soient en avance


Je finis par me dire que j'en ferais une dentiste,il n'y a pas longtemps on est tombée à la TV sur un épisode de C'est par sorcier sur les dents: elle était plus qu'absorbée par l'émission elle n'a pas bronché tout du long.

D'ailleurs je crois que les cloches de Pâques vont lui apporter le dentiste de play-doh et je vais compléter sa bibliothèque avec un livre sur le sujet.





Et vous, vos petits vous parlent de leurs dents de lait ?
Etes vous plutôt petite souris ou bien fée des dents? Ou rien du tout?
 Et vos grands à quel âge ont-il perdu leur première dent ?

dimanche 22 février 2015

Ma semaine en photo 2015 8/52

Les vacances s'achèvent ce soir, c'est passé bien trop vite!!

La semaine a été riche en sorties, en activités et en câlins. 

On a même aperçu le soleil et une douce odeur de printemps commence à se faire sentir.

Bref c'était une très bonne semaine mais la reprise demain va être dure.



Lundi j'ai sorti mes gambettes et je suis amoureuse de mes collants


Mardi nous étions en mode architecte


Mercredi j'ai brûlé une nouvelle yankee à la douce odeur sucrée


Jeudi soir, une soirée parfaite comme je les aime. Une bonne série,
une bougie, un plaid bien chaud et calme. PERFECT


Vendredi le soleil et la douceur étaient au rdv, 
ça a fait du bien


Samedi midi c'était déjeuner à la Pataterie YUMMY


Dimanche je me suis amusée à faire un mignon petit montage
avec les photos faites la veille chez Truffaut. 


Et vous votre semaine?

21 jours sans gluten: le bilan

Lorsque j'ai débuté mon expérience sans gluten j'étais des plus septiques. Si je me suis lancée dedans c'est parce que j'étais lasse de me sentir mal, de me sentir si épuisée,d'avoir mal à mon bidon...

Je ne pensais sincèrement ne pas tenir mes 21 jours, mais le résultat rapide a permis à motivation de redoubler.

Durant ces 21 jours j'ai eu deux « accidents » alimentaires, ces fichues compulsions qui de temps à autre pointent leur nez mais j'ai tenu bon. Oui j'ai craqué sur des choses pas très saines pour mes fesses, mais c'était sans gluten.

21 jours après l'arrêt du gluten j'ai l'impression de revivre. Je ne passe plus mes journées à me plaindre que je suis épuisée. Je compatis vis à vis de mon entourage qui a subit mes plaintes depuis des mois. Moi aussi à force j'en avais juste marre de m'entendre dire que j'étais plus qu'épuisée.

21 jours après l'arrêt du gluten j'ai mon moral au zénith. Moi et mon moral c'est une histoire compliquée et tumultueuses qui se résume à deux montagnes russes : il y a ces moments où je suis sur un nuage et d'autres où je suis tellement déprimée que j'aurais presque cette envie de mourir. L'année 2014 n'a pas été facile c'est vrai, moralement (mais aussi physiquement) elle fût des plus difficiles. Elle était la coupable idéale pour expliquer mon mal être .Les mois ont passé, même si tout n'allait pas toujours bien dans le meilleur des mondes mon moral avait bien du mal de se remettre en selle malgré mes tentatives multiples à être plus positive et certains problèmes qui se résolvaient.
Et puis ces derniers temps mon moral est bon, mon moral est stable. Bien entendu avec la fatigue, le stress et tout le tralala j'ai des petits baisses de moral mais non c'est n'est plus les montagnes russes.

21 jours après l'arrêt du gluten j'ai moins mal le bas du dos et mes articulations, notamment celles des genoux qui ne sont plus douloureuses. Mes genoux craquent encore un peu mais ils ne me font plus mal et je peux vous dire que normalement avec mon mini stepper tout neuf d'habitude je déguste.

21 jours après l'arrêt du gluten, j'ai perdu 1.8 kg. J'ai légèrement moins grignoté c'est certain, mais sinon rien n'a changé dans mes apports énergétiques. Je reste très surprise, car je n'avais pas entamé ce "régime" pour perdre du poids.

Non je ne croyais pas ces gens qui disaient se sentir mieux en arrêtant le gluten. Je les prenais pour des illuminés...Je pensais que le gluten n'était nocif que pour les cœliaques. Mais non il y a aussi des gens sensibles et j'en fais partie. Maintenant je n'ai plus le moindre doute.

Au début de mon expérience sans gluten, je m'étais dit qu'au bout des 21 jours, je recommencerais à consommer du gluten mais à l'heure d'aujourd'hui je n'en ai pas la moindre envie. Je n'ai pas envie de « casser » ce mieux être. Tant pis si ça complique ma vie.

Du gluten j'en reconsommerais certainement mais ça serait à l'extérieur de la maison : au restaurant, chez des amis mais à la maison pour le moment je poursuis mon régime sans gluten.

Aujourd'hui même ma mère qui se moquait de moi en début février a changé d'avis. Bon il faut dire que je la serine avec ça. Je lui ai aussi de nombreuses fois prouver qu'on pouvait cuisiner de délicieuses choses sans une trace de gluten. Et elle se rend bien compte de mon mieux être. D'ailleurs je la contamine avec mon « mieux » manger, même pour ses chiens maintenant elle achète des croquettes saine sans céréales et elle se met doucement au bio.

Vendredi lorsque je lui reparlais du gluten, elle m'a même dit que finalement c'était peut-être nocif pour tout le monde.

Et c'est vrai que cela me tracasse, je vais continuer mes lectures sur le sujet. Sans vouloir devenir une extrémiste de la bouffe, si le gluten moderne n'est pas bon pour l'être humain j'aimerais à terme le limiter pour toute la famille.

D'une manière générale ce que je retiens de cette expérience c'est que notre alimentation moderne est une vraie catastrophe : on nous rajoute vraiment n'importe quoi dans notre nourriture et c'est affolant.

Manger au restaurant ne m'attire plus trop car si c'est pour avaler des plats industriels remplis d'additifs, de conservateurs et cie je n'en vois pas l'intérêt.

Je vais être encore plus vigilante sur ce que j'achète, après bien entendu je continuerais à acheter par moment des trucs avec pleins de cochonneries tout simplement parce qu'il est hors de question de couper ma mini du monde. On ira encore de temps en temps au Mac Do. Mais voilà tout ça doit être dosé et limité.

Aujourd'hui je me rends vraiment compte que notre alimentation influe sur notre corps et notre esprit, je pense sincèrement qu'il faut le prendre en compte.

Si on m'avait il y a des mois qu'à l'heure actuelle j'en arriverais à cette conclusion j'aurais bien ri. Comme quoi il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Samedi (jour 21), j'ai mangé à la pataterie le midi. Une éternité que je n'étais pas allée au restaurant du fait de mon expérience sans gluten (et aussi que c'est pas donné). J'ai fait attention à ce que j'ai pris : un gratin de saumon et deux boules de glaces pistache/vanille. Je n'ai même pas eu l'envie de manger du pain pourtant au resto je me jette toujours dessus. Ce matin je me suis levée épuisée comme avant. Impossible de faire quoique ce soit, je me traîne tellement que j'ai fini par m'affaler sur le canapé où j'ai somnolé une bonne heure et demie. Alors est-ce une pure coïncidence ou bien la confirmation que lorsque je croise du gluten mon corps s'écroule ?

Aujourd'hui nous sommes le 22 février . Mes 21 jours sans gluten sont donc officiellement terminés. Je suis contente de cette expérience. Et pour le moment je vais continuer ma petite vie sans gluten même si ça va quelque peu compliquer ma vie. Mais je préfère compliquer ma vie est être en forme, que de ne pas la compliquer et être un zombie...




Et vous, vous en pensez quoi du gluten ?


samedi 21 février 2015

J'ai testé l'atelier Terrarium et plantes grasses chez Truffaut

Aujourd'hui était une journée un peu spéciale : j'ai participé ce matin à mon premier événement de blogueuse (attention ça rigole plus hihi)

Début février, la jardinerie Truffaut de Metz m'a invité dans le cadre de l'opération les Folies Créatives à l'atelier Terrarium et plantes grasses. C'est avec le plus grand des plaisirs que j'ai accepté d'y participé.

Tout au long du mois de février, il y a eu de nombreuses animations organisées par la jardinerie que ce soit pour les petits ou les grands, des animations gratuites, des ateliers payants (il y a même eu un atelier d'art floral pour les hommes spécial Saint Valentin) Je trouve ça très sympathique ces petits ateliers, en plus les prix sont assez abordables. Il y a d'ailleurs chaque mois de nouveaux ateliers

Ces derniers jours je trépignais d'impatience en attendant la date fatidique même si j'avais un poil d'appréhension ( pour une fois j'ai stressé de manière « normale » hourra). C'était un peu pour moi LA sortie des vacances rien que pour moi (merci à ma maman qui a baladé ma mini dans le centre commercial Waves pendant ce temps).

Aujourd'hui il y a avait 2 ateliers


L'atelier commençait à 11h mais je suis arrivée un poil en avance (enfin une demie-heure quoi) du coup j'ai eu le temps de faire un petit tour du magasin avant. J'en ai profité pour aller admirer les boules de poils de l'animalerie...y a pas à dire les chiots c'est trop choupi. Je serais bien repartie avec un petit Spitz noir mais bon ma CB n'aurait point aimé. Je me suis rabattue sur un paquet d'aliments pour ma petite chonchonne, je voulais des granulés plus sains et meilleur. Et j'ai une fois de plus louché sur le joli manège de chevaux de bois boîte à musique, un jour je l'aurais !

Elle est pas chou cette boule de poil?

Toi je t'aurais!


A 11h nous étions 5 blogueuses dans la serre prête à jardiner. Jusque là je n'avais jamais eu l'occasion de rencontrer d'autres blogueuses de la région, c'était sympathique de voir de nouvelles personnes (et de découvrir par la même occasion d'autres blogs).

Le thème de l'atelier était la création d'un terrarium de mini plantes grasses.

exemple de composition
exemple de composition

On a eu le choix entre une verrerie ou un plateau en zinc pour nos réalisations. J'ai opté pour la verrerie.

Si vous ne le saviez pas encore, je me prénomme Angélique

Ensuite il a fallu choisir nos 3 petites succulentes. On pouvait également opter pour des plantes vertes mais même si je me suis améliorée au niveau arrosage de plantes j'ai préféré l’option plante grasse, c'était nettement moins fragile et puis je n'en ai pas à la maison.




Dans un premier temps on a garni notre verrerie d'environ 4/5 cm de terreau spécial plantes grasses (qui est plus léger car mélanger avec du sable).



Puis on a rempoté nos petites succulentes en plaçant la plus grande dans le fond tout en gardant un peu de place sur le devant pour la décoration. J'ai appris que pour le rempotage il ne faut pas hésiter à tasser la motte de terre de la plante. Une fois les plantes rempotées on a vérifié si elles étaient bien plantées en tirant légèrement sur une feuille, si la plante reste en place c'est tout bon.



Ensuite on a mis à niveau le terreau pour pouvoir disposer par dessus des petites cailloux pour la décoration.
En ce moment j'ai envie de couleurs et de printemps, j'ai donc opté pour un beau bleu turquoise. On a commencé par mettre les cailloux sur les bords en petits tas pour pouvoir ensuite étaler jusqu'au milieu. De cette manière ça évite que les cailloux se mélange au terreau.






Enfin on a pu choisir les décorations de notre composition, c'est une petite grenouille qui m'a fait les yeux doux. J'ai trouvé que sa couleur se mariait parfaitement avec l'ensemble et pour achever mon terrarium j'ai ajouté quelques cailloux.



Je suis rarement satisfaite de moi, mais là je suis fière du travail accompli par mes petites mains et je suis très contente du résultat final.

Moi en plein travail


Je remercie la jardinerie Truffaut de Metz  et toute son équipe pour cette invitation. J'ai passé une fin de matinée très agréable. Cet atelier entre filles était des plus convivial et très plaisant. L'équipe de Truffaut est accueillante et sympathique : on la sent passionnée et investie (ça devient tellement rare de nos jours).

Cet dommage que Truffaut soit un peu loin de chez moi, j'aimerais y aller plus souvent rien que pour flâner. Oui j'adore flâner dans les jardineries. Je nourris secrètement l'espoir qu'un jour Truffaut s’installera sur la région nancéienne (c'est  beau de rêver).

Je vous quitte sur une photo de groupe et de l'ensemble de nos réalisations







Si l'envie vous en dit, vous pouvez aller faire un tour chez les blogueuses que j'ai connu aujourd'hui