dimanche 31 juillet 2016

# favoris juillet 2016 {YouTube}

Hello mes fitchoux,

Nous vous voilà déjà le 31 juillet...juillet s'achève déjà...il est l'heure de vous présenter mes favoris de ce mois.


Bon visionnage.


Je vous embrasse







samedi 30 juillet 2016

Fondant au chocolat {sucré, sans gluten}

Envie d'un gâteau chocolaté et fondant ? Alors cette recette de fondant devrait vous plaire. C'est une recette inratable d'une simplicité enfantine.

Ca fait plusieurs fois que je la réalise et à chaque fois, elle a un grand succès. Allez sans plus attendre passons à la recette.



Ingrédients
  • 4 œufs
  • 200 g de chocolat à pâtisser
  • 100 g de margarine 
  • 50 g de sucre de votre choix 
  • 50 g de farine de riz 
Pour un fondant encore plus chocolaté, vous pouvez utiliser un chocolat corsé.
Vous pouvez remplacer la margarine par du beurre
Vous pouvez utiliser la farine de votre choix.






Préparation
  1. Préchauffez votre four à 200°
  2. Battez les œufs en omelette avec le sucre.
  3. Faites fondre doucement au micro-onde le chocolat avec la margarine.
  4. Mélangez bien les deux préparations puis ajoutez la farine.
  5. Versez dans un moule à cake recouvert de papier sulfurisé.
  6. Faites cuite 15 minutes à 200°





Alors, allez vous tester cette recette ce week-end?
Je vous souhaite une belle soirée.
Des bisous



vendredi 29 juillet 2016

Le Bircher Muesli à ma façon

Je ne sais pas vous mais j'apprécie varier mes petits déjeuners. La semaine dernière j'ai découvert une nouvelle variation de petit déjeuner avec des flocons d'avoine le bircher muesli.

Mais c'est quoi le bircher muesli ? Pour commencer par le commencement c'est une spécialité suisse. La recette a été mise au point dans les années 1900 par un médecin nutritionniste du nom de Dr Bircher-Benner...d'où le nom de la recette.

Alors moi je ne vais pas vous livrer la recette originale (à base de pomme et de flocons d'avoine), je me suis inspirée de la recette d'une copinette d'instagram qui est diététicienne (par ICI pour son profil) J'avais d'ailleurs fait sa recette la semaine dernière mais avec du fromage blanc j'avais trouvé le résultat un peu trop compact. J'ai donc décidé de la refaire mais cette fois-ci avecdu yaourt au soja.

Ce que j'aime dans cette recette c'est que c'est un petit déjeuner qui se prépare rapidement, en plus c'est super frais pour l'été et ça tient bien au bidon. Bref c'est juste parfait.





Ingrédients pour une personne
  • 2 yaourts au soja (ou yaourts au lait de vache)
  • 40 g de flocons d'avoine (ou autre flocons)
  • 2 stick de sucralose vanille ou autre sucrant
  • 50 g + 100g de myrtilles ou autres fruits rouges.

Préparation:
  1. La veille au soir mélangez dans un bol les yaourts au soja avec les flocons d'avoine, le sucralose et 50 g de myrtilles.
  2. Mettez au frigo pour la nuit.
  3. Le lendemain matin sortez votre bol et ajoutez vos toppings.


On peut mettre de la purée d'oléagineux ou des oléagineux, les fruits qui vous font envie.

Pour ma part ce matin j'ai mis des myrtilles, des framboises, des amandes, des nibs de cacao et mon carré de chocolat 85%

Alors allez vous tester le Bircher Muesli pour votre prochain petit déjeuner?


Je vous embrasse.



mercredi 27 juillet 2016

Quand les industriels nous prennent pour des c*** {humeur}

Ce n'est pas neuf, on le sait que les industriels nous prennent pour des imbéciles mais je crois qu'en ce moment on atteint des sommets... Entre la publicité d'une eau minérale qui se targue d'être 0 calorie...euh ben normal quoi l'eau ça a toujours été sans calorie ou les cacaos qui nous sortent une nouvelle formule moins sucrée à dormir débout.

Aujourd'hui l'amoureux a reçu tout un colis par l'intermédiaire des initiés du nouveau nesquik (pour ne pas le citer) qui se vante d'être 37% moins sucré...ah oui mais stop je vous arrête il n'est pas 37% moins sucré que l'ancienne version du nesquik...ben non ça serait trop beau. Il est 37% moins sucré que la moyenne des boissons cacaotées des autres marques...Bref comment dire on nous prendre pour des quiches,un joli foutage de gueule quoi.





Dans la nouvelle formule il y a certes un peu moins de sucre mais il y a aussi moins de cacao. On passe de 21,3% de cacao à 18 %, c'est quand même dommage pour du cacao, nan?

Le sucre  quand à lui est remplacé en partie d'autres sucrants dont ;
  • la maltodextrine qui est l'ingrédient principal des « weight gainers » ces complétements alimentaires pour la prise de masse...
  • la dextrine de mais qui est aussi un glucide. De plus le mais peut être totalement ou partiellement OGM sans que cela soit ajouté sur l'étiquette...miam miam les bons OGM
  • le sirop de glucose qui est connu pour détruire le pancréas et favoriser le diabète de type 2, sympa pour les enfants


Donc je récapitule on passe d'une composition à 2 sucres à une composition à 4 sucres. Le cacao arrive en 4 ème position...


Nesquik normalNesquik allegé en sucre

Valeurs Nutritionnelles pour 100ml

70 Kcal
Matières Grasses 1,8 g
dont Acides Gras Saturés1 g
Glucides 9,8 g
dont Sucres9,5 g
Protéine 3,6 g
Sel 0,14 g

Valeurs Nutritionnelles pour 100ml

68 cal
Matières grasses 1,8g
dont acides gras saturés 1g
Glucides 8,6
dont sucre 7 g
fibres 1,6
protéines 3,5
sel 0,14


Alors la nouvelle version est-elle vraiment moins sucrée ? Il y a 2,5 g de sucre de différence entre les 2 versions pour 100 ml  soit 22% de sucre en moins...bref on est loin des 37 %.

Et le pire dans l'histoire ? La nouvelle recette n'est pas bonne (encore je suis gentille)...ça manque de goût...on sent même pas le cacao...c'est ennuyant pour une boisson chocolatée...

Heureusement que la marque est engagée depuis 45 ans au service de la nutrition...pouahhhh

Aujourd'hui j'épingle ce produit parce que j'ai eu cette exemple sous mes yeux. Faites attention l'industrie agro-alimentaire nous fait souvent des coups du genre. N'oubliez pas de bien lire les étiquettes que ce soit la composition des aliments mais aussi les valeurs nutritionnelles et ne vous arrêtez pas qu'aux calories.

Je consomme des produits industriels, je ne vais pas vous mentir mais je les choisis judicieusement et heureusement il en existe avec des compositions nickels.

On peut aussi de temps à autre consommer des produits dit "cracra" mais prenez garde aux produits que vous consommez quotidiennement notre santé est en jeu.


Sur ce je vous souhaite une belle soirée

Je vous embrasse

Dodus amandes et pépites de chocolat {YouTube}

Hello mes fitchoux,

Vous vous souvenez des délicieux dodus?

Aujourd'hui je vous propose la recette en vidéo.

Bon visionnage.

Je vous embrasse




dimanche 24 juillet 2016

Overnight oats à la vanille {YouTube}

Hello mes fitchoux,

Je vous retrouve aujourd'hui avec une nouvelle recette en vidéo.

Je vous partage une recette que j'adore pour le petit déjeuner. 

J'espère qu'elle vous plaira.

Bon visionnage et bon dimanche

Je vous embrasse




vendredi 22 juillet 2016

Un an plus tard

Aujourd'hui j'avais envie de faire le point sur mon alimentation qui en une année a vraiment bien évolué. Souvent on ne se rend pas compte de nos progrès, il faut alors prendre le temps de se poser 5 minutes et de regarder derrière nous pour observer notre évolution.

Comme vous le savez probablement pendant de nombreuses années l'anorexie a fait partie de ma vie avec son lot de privations, de compulsions et de culpabilité. Pendant des années j'ai eu cette impression de me battre dans le vide et surtout que je ne verrais jamais le bout de cet enfer. Cette guerre contre moi même pour aller mieux m'épuisait puisque je faisais du sur place, à force c'est juste déprimant, on se questionne sur l'utilité de la chose puisqu'il n'y a pas le moindre résultat.

Je dirais au bas mot que ça fait un an maintenant que je remange bien (alors je ne m'affamais plus depuis la naissance de ma fille mais mon alimentation restait bien marquée par la maladie malgré tout)et pour le coup je peux dire merci à instagram. Si sur IG il y a de nombreuses filles qui se sous-alimentent il y a celles-aussi qui mangent à leur faim et de tout pour être en forme dans leur pratique sportive et en bonne santé. J'ai donc pris exemple sur elles. Je me suis rendue compte que finalement on pouvait manger plus sans grossir (enfin sans dépasser son poids de forme quoi,à un moment donné il faut accepter que notre corps est fait pour un certain poids même s'il ne correspond pas à notre idéal et à l'idéal de la société) Il y a aussi mes deux diététiciennes préférées qui lorsque j'ai un doute me rassure.

Pendant longtemps le midi j'ai grignoté yaourt et fruits...bref on peut pas dire que c'était un repas bien que j'essayais de m'en persuader...ah le déni... Je me privais aussi de nombreuses choses que j'appréciais sans forcément m'en rendre compte...disant « non non j'aime pas »...genre la galette des rois. Mais bien entendu que j'aime la galette des rois, j'ai longtemps prétexté du contraire à cause de la richesse de ce dessert.




L'été dernier j'ai commencé doucement mais sûrement à remanger pour de « vrai ». Ça s'est fait par étapes, j'ai réintégré dans un premier temps un peu de féculent et en guise de protéines je prenais un shaker. Les mois passant je suis revenue à un vrai repas de midi complet aka une grosse assiette composée de protéines, glucides, légumes et un yaourt Je ne vais pas vous mentir ça n'a pas toujours été simple, pendant longtemps la peur de grossir était omniprésente. Je me rassurais en me disant qu'au pire je savais comment m'affamer et maigrir...oui on se rassure comme on peut. Encore maintenant il m'arrive d'avoir des coups de flips mais coûte que coûte je m'accroche.

L'année dernière j'ai décidé aussi d'accepter toutes les compulsions au lieu de les repousser. De toute manière une compulsion repoussée, c'est une compulsion qui revient puissance 3. Si la compulsion est là c'est pour une raison : ça peut être la faim, les émotions... Il faut l'accepter pour passer à autre chose. Par exemple j'ai commencer à acheter un paquet de gâteau qui me faisait envie et m'autoriser à le manger en entier. Petit à petit j'ai vu mes compulsions diminuer, maintenant elles sont quasiment inexistantes. Alors des fois j'ai des petits accidents à cause du stress ou de mes émotions mais c'est franchement du pipi de chat. Je m'autorise aussi des gros moments de gourmandises parce que c'est bon et ça fait du bien au moral. Hier j'ai eu un énorme moment de colère mêlé de stress avant j'aurais ouvert le placard et mangé. Là je n'en ai pas eu envie. J'ai pleuré. J'ai accepté ce que je ressentais. J'ai accepté le fait que je ne pouvais rien y faire à part attendre que ça passe.

Ce qui a changé aussi c'est que je m'autorise tous les aliments et du coup au fil des mois les frustrations accumulées pendant des années se sont envolées. Quand quelque chose n'est plus interdit, il ne nous obsède plus, c'est aussi simple que ça. Vous n'avez jamais remarqué que plus on essaie de contrôler notre alimentation, plus ça part en grand n'importe quoi ?



J'ai d'ailleurs fait un test samedi dernier pour voir où j'en étais dans mon alimentation. J'avais acheté exprès un maxi pot de Ben & Jerry's que j'adore...aka le peanut butter cup. Avant j'aurais raclé le pot en entier car mon estomac aurait été sans fond et j'aurais appliqué la théorie du foutu pour foutu. Là à la moitié du pot je me suis arrêtée satisfaite et rassasiée. Depuis mon reste de glace m'attend dans le congélateur attendant ma prochaine envie.Avant j'aurais été hantée par ce reste de glace. J'aurais tellement été obnubilée que je l'aurais déjà avalé goulûment...maintenant ben je m'en fous. Je sais que lorsque j'en aurais vraiment envie je mangerais ma glace et que non ça ne sera pas la dernière glace de ma vie.

Tout l'hiver je me suis autorisée régulièrement de la glace, du coup ce n'est plus un aliment interdit donc je n'en ai plus envie. L'été dernier j'étais encore capable de descendre une boite de magnum à moi toute seule tout en me disant c'est la dernière fois...et j'attendais avec impatience la prochaine glace que je m'en autoriserais une .

Là à ma grande surprise je m'en balance de ma prochaine glace et ça me fait tout bizarre...et je ressens une petite fierté.

Je vois aussi que ma relation à mon alimentation s'est apaisée par rapport à mon petit déjeuner. Il n'y a encore pas si longtemps j'étais obsédée par mon petit déjeuner : le soir je pensais déjà à mon petit déjeuner...des fois je passais 30 minutes au fond de mon lit à me demander ce que j'allais manger le lendemain matin. Même si le petit déjeuner reste mon repas favoris je ne suis plus là trépigner d'impatience qu'il arrive.


Tous ces progrès ont pris du temps, je dirais une bonne année. Et avant ça il y a eu 14 autres années de combat. J'ai eu aussi des bas que j'ai combattu à bras le corps parce que non la famine et les privations je ne veux plus. Je ne veux plus de cet enfer. Je continuerais à me battre et à me méfier de cette maladie insidieuse toute ma vie car je sais que même si je vais mieux elle reste terrée dans un coin de moi.

J'ai appris à lâcher prise petit à petit, doucement mais sûrement. Le lâcher prise est très important que ce soit au niveau de l'alimentation, du sport ou du reste car à si on ne lâche pas prise on s'épuise toute seule. Et de toute manière il faut se faire à l'idée qu'on ne peut pas tout contrôler.

Je suis fière de mes petites avancées, j'y vais doucement mais sûrement, sans pression, sans me presser. Le seul mot d'ordre avancer et ne pas reculer. Je veux être heureuse, me sentir bien dans ma vie et j'ai bien compris que ce n'est pas dans l’hyper-contrôle de son alimentation ou de son corps qu'on trouve le bonheur.



Si vous aussi votre relation à l'alimentation, à votre corps est difficile, ne perdez pas espoir. Le combat peut être long mais il en vaut largement la peine.Le bonheur ne se trouve pas dans un corps parfait, dans un poids, une alimentation parfaite. Le bonheur c'est plus une manière de voir la vie et tant qu'on reste centrée sur soi-même on ne peut pas s'en rendre compte.

Je vous souhaite une douce soirée et vous embrasse.


mercredi 20 juillet 2016

Haul soldes été 2016 {YouTube}

Bonsoir mes fitchoux,

J'espère que vous survivez à la vague de chaleur. On attendait l'été depuis tellement de temps.

Ce soir je vous présente mes quelques trouvailles soldesques de ce mois de juillet. 

Bon visionnage.

Je vous embrasse





mardi 19 juillet 2016

Cake aux pêches façon financier {sucré, sans gluten, sans lactose}

Hello mes fitchoux, j'espère que vous allez bien en ce mardi d'été. 

Aujourd'hui j'ai décidé de vous proposer un cake fruité, je cuisine rarement les fruits parce que je préfère les manger comme ça à la main mais j'avais des pêches qui commençaient à faire la tête... alors je me me suis dit « et si je faisais un cake façon financier ? »

Le résultat est parfait. 

On peut réaliser ce cake avec des nectarines ou des abricots sans soucis.




Ingrédients:
  • 80 gr de margarine végétale
  • 80 gr de cassonnade
  • 50 gr de poudre d’amande
  • 3 oeufs
  • 120 gr de farine de riz
  • 6 gr de levure chimique
  • 1 cuillère à café de vanille liquide


Préparation:
  1. Dans un saladier mélangez les oeufs avec sucre puis ajoutez la margarine fondue. Mélangez.
  2. Ajoutez ensuite la farine, la poudre d'amande, la levure et la vanille.
  3. Enfin ajoutez à la préparation les pêches préalablement épluchées et coupées en dés.
  4. Une fois la préparation homongène versez dans un moule à cake huilé à de l'huile de coco.
  5. Faites cuire 10 minutes à 150° puis 20/25 minutes à 180°
  6. Vérifiez la cuisson à l'aide d'une pointe d'un couteau.



Vous en prendrez bien une petite part pour le goûter?


Je vous embrasse.




dimanche 17 juillet 2016

Brownie au pralin {sucré, sans gluten, sans plv}

En ce dimanche ensoleillé j'avais envie de pâtisser un brownie. Des fois on a des envies comme ça. J'ai trouvé une recette sympa plus tôt dans la semaine à tester et puis une fois installée en cuisine finalement je n'en ai fait qu'à ma tête : j'ai improvisé.

Mais ce n'est pas grave le résultat est parfait et délicieux. Je pense qu'il n'aura pas une durée de vie bien longue et ma foi tant mieux.




Ingrédients:

  • 75 g de sucre de canne (ou autre)
  • 100 g de farine de riz complète(ou autre)
  • 100 g de purée d'oléagineux (pour moi un mélange de 4 noix acheté chez Action)
  • 1 cuillère à café d'extrait de vanille
  • 2 œufs
  • 200 g de chocolat à pâtisser
  • 50 g de pralin
  • 1 pincée de bicarbonate
  • 1 pincée de sel



Préparation:

  1. Préchauffez le four à 180°
  2. Disposez le chocolat coupé en morceaux dans un bol allant au micro-onde et ajoutez la purée d'oléagineux.. Faites fondre doucement puis mélangez jusqu'à obtenir une texture bien lisse.
  3. Dans un saladier fouettez les œufs avec le sucre et la vanille jusqu'à obtenir un mélange mousseux puis ajoutez le mélange de chocolat.
  4. Ajoutez le bicarbonate, le sel et la farine. Mélangez pour obtenir un mélange homogène.
  5. Ajoutez le pralin et mélangez.
  6. Dans un moule recouvert de papier sulfurisé versez la pâte et faites cuire environ 15 minutes à 180°


J'espère que cette recette gourmande vous plaira mes fitchoux.

Je vous souhaite une douce fin de week-end.

Pour ma part maintenant je vais aller faire un peu bronzette.


Des bisous




jeudi 14 juillet 2016

Cake à la méditerranéenne {salé, sans gluten}

Bonsoir mes fitchoux,

Je reviens vers vous ce soir avec une nouvelle recette de cake salé. 

Le cake salé c'est un peu le grand classique de l'été il est pratique pour les piques-niques, idéal lors des barbecues, on peut le servir à l'apéro...bref en général il séduit le plus grand nombre.

Il me restait 2 poivrons qui commençaientà faire un peu la tête dans ma panière à fruits, je me suis dit que j'allais en profiter pour faire un cake. 

L'amoureux l'a adoré, moi un peu moins mais il faut dire que je ne suis pas une grande fan de poivron.





Ingredients

  • 3 œufs
  • 50 g de farine de maïs
  • 50 de farine de sarrasin
  • 50 g de fécule de maïs
  • 7 cl d’huile d’olive 
  • 120 ml de lait végétal
  • 6 g de levure
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • 100 g de feta en dés
  • Herbes de Provence, sel, poivre





Prépration:

  1. Préchauffez le four à 180°.
  2. Dans un saladier, fouettez les œufs avec le lait végétal et l’huile d'olive. Ajoutez la levure, les farines et la fécule de mais. Mélangez bien.
  3. Laver vos poivrons et détaillez en petits cubes. Ajoutez les à la pâte à cake, avec la feta et les herbes de Provence. Salez et poivrez.
  4. Verser la préparation dans un moule à cake huilé..
  5. Faites cuire 40 minutes à 180°C.
NB: on peut rajouter des graines sur le dessus du cake avant la cuisson 



J'espère que cette petite recette vous plaira.
Si jamais vous la réalisez, n'hésitez pas à me donner votre avis en commentaires.
Je vous souhaite une douce soirée.





Jardin tour {YouTube}

Hello mes fitchoux,

J'espère que vous allez bien en ce jeudi férié. Ici il a fait tout gris toute la journée...un temps à trainer en pyjama quoi :-)

Aujourd'hui j'ai envie de vous emmener avec moi pour faire le tour de mon petit jardin. Même si avec le temps pluvieux de cette année les récoltes ne sont pas au top, on se régale avec des bonnes salades et des framboises. 




J'espère que cette petite vidéo vous aura plus.


Je vous embrasse.






mardi 12 juillet 2016

7 règles de vie fondamentales

Bonsoir mes fitchoux,

Ce soir j'ai envie de vous partager les 7 règles de vie fondamentales que j'ai trouvé la semaine dernière en flânant sur Facebook. Je les ai d'abord recopiées dans un de mes carnets parce que je les trouve véridiques et je me suis dit pourquoi ne pas les partager sur le blog?





1. Fais la paix avec ton passé : il ne doit ni ruiner ton présent, ni déterminer ton futur, cela dépend de tes croyances et de tes actions.

2. Ce que les gens pensent n'est pas ton problème: ce qui importe c'est ce que tu aimes et ce que tu penses.

3. Le temps guérit presque tout : nos cicatrices font de nous ce que nous sommes. Notre objectif est de rester fort.

4. Personne ne doit être la raison de ton bonheur à part toi : ne perds pas ton temps et ton énergie à chercher le bonheur. Sois heureux avec ce que tu as.

5. Ne compare pas ta vie avec celle des autres : si tu arrêtes de te focaliser sur tes problèmes et sur la vie des autres, tu vivras plus sereinement.

6. Cesse de te faire du soucis sur tout : tu ne peux pas connaître la solution à toutes les questions. Accepter-le et va de l'avant.


7. Souris ! Tu ne peux pas régler tous les problèmes du monde. Mais un sourire peut changer la journée de beaucoup de monde.  


J'espère que ce petit partage vous aura plu.


Je vous embrasse et vous souhaite une douce soirée




lundi 11 juillet 2016

#2 favoris juin 2016 {YouTube}

Bonsoir mes fitchoux,

ce soir je vous partage la vidéo de mes favoris de juin. J'espère qu'elle vous plaira.

Je vous embrasse






mercredi 6 juillet 2016

Cookies aux pépites de chocolat et au pralin {sans gluten & sans lactose}

Samedi dernier pour changer il faisait moche et tout gris, alors j'ai décidé de faire de bons cookies à 4 mains avec ma mini chou.

J'avais pour une fois envie de changer de recette et surtout je n'avais pas forcément envie d'une recette healthy. Je suis tombée sur cette recette sur le blog Amuse Bouche et j'ai eu très envie de l'essayer. Bien entendu comme toujours je l'ai adapté exit le gluten et le lactose et j'ai un peu baissé la quantité de sucre.

Le résultat était très bon, dommage que mes cookies ne se soient pas trop étalés comme sur la recette originale. Mais le goût y était c'est le principal, ils ont fait l'unanimité et ils ont vite été dévorés.



Ingrédients
  • 220 g de farine de riz complète
  • ½ cuillère à café de levure chimique
  • 1/3 de cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 125 g de margarine sans lactose
  • 100 g de sucre de canne
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 œuf
  • 50 g de pralin
  • 100 g de pépites de chocolat
  • 2 pincées de sel




Préparation:
  1. Dans un saladier mélangez à la fourchette la margarine et les sucres puis ajoutez l'oeuf.
  2. Ajoutez la farine, la levure , le bicarbonate et le sel. Mélangez bien.
  3. Enfin ajoutez le pralin et les pépites de chocolat.
  4. A l'aide d'une cuillère à glace faites des demi sphères de pâtes de la même taille.
  5. Faites cuire 20/25 minutes à 140°




Alors envie d'un bon cookie pour le goûter?


Gros bisous mes fitchoux






mardi 5 juillet 2016

Parlons partenariat

En ce moment la grande famille IG parle beaucoup des partenariats avec les marques. Certains les dénoncent vivement pendant que d'autres se justifient de leurs choix.

J'ai ouvert mon premier compte instagram en avril 2012 et je me suis vite rendue compte du potentiel marketing de cette application. Au fil des années j'ai arrêté d'acheter des magazines féminins qui rabâchaient toujours les mêmes choses pour piocher mes idées shoppin en flânant sur IG. Combien de fois ai-je acheté tel ou tel produit parce que je l'avais vu sur Instagram ? Je ne compte même plus !

En 2015 j'ai ouvert mon second compte axé sur le sport et l'alimentation. Au fil des mois mon nombre de followers a bien grandi ce qui fait que je suis considérée comme une influenceuse par les marques. Ça me fait toujours sourire quand j'y pense.




D'ailleurs je ne vous le cache pas les partenariats je les apprécie, ils mettent du beurre dans les épinards. Je ne suis pas pauvre, mais je ne suis pas non plus blindée de thunes. Il y a des produits que j'aimerais tester mais le prix me rebutent alors lorsque la marque me propose de le tester je ne dis pas non. Après ce n'est pas parce qu'on me donne le produit qu'on achète mon avis, si j'aime je le dis si j'aime pas je le dis et ma foi tant pis si ça ne plaît pas à la marque.

La majorité des produits dont je parle sur mon blog, mon IG et ma chaîne YouTube je les achète avec mes sous. Combien ont acheté le tofu à l'ail des ours dont je raffole ? Combien de fois je montre mes courses faites en magasin bio qui me coûtent un rein ?

Plus mon nombre de followers montent plus je suis courtisée par les marques. J'avoue c'est plaisant, on ne va pas se mentir. J'accepte les partenariats qui m'intéressent uniquement tout simplement parce que je ne vois pas l'intérêt de recevoir des produits dont je n'aurais pas l'utilité.

Parfois si j'ai envie de tester un produit mais que je n'ai pas l'argent pour le payer j'y vais au culot et je vais démarcher la marque. J'ai fait ça par exemple avec la marque de desserts végétaux The Coconut Collaborative que je ne trouvais pas en magasin et que je rêvais tester.Au pire j'ai un non, au mieux j'ai un oui. En général la marque est gagnante parce que je ne suis pas très gourmande. Quand certaines blogueuses conseillent de ne pas faire un billet contre au moins 70 euros de produits ou assimilés moi je me contente d'une vingtaine d'euros de produits (même moins parfois) et d'avoir la possibilité d'organiser un concours pour mes abonnés. Ce que je trouve déjà bien payé pour un billet de blog que je mets une petite heure à rédiger.

Parfois il y a des produits que je n’achèterais par forcément mais puisqu'on me propose de les tester pourquoi pas. On ne fait rien de mieux que de pouvoir se faire soi même son avis, non ?

Certains critiquent le fait que certaines marques rémunèrent les photos de leurs produits. Moi ça ne me choque pas, après tous les footballeurs ils se font combien pour dire que le mac doc c'est cool ? Est-ce qu'on les emmerde eux pour une pub où ils gagnent l'équivalent de 3 années de salaire d'un français moyen ? Sur Instagram il paraît que certaines personnes se font 150 euros par photo, ma foi c'est bien pour elles. Mais là plupart ça va être une dizaine d'euros...même pas de quoi se payer un pot de purée d'amande.

Les partenariats ne sont pas toujours tout rose. Des fois on vient vous séduire en disant que votre compte instagram est génial blabla...la personne fait comme si elle vous suivait et s'intéressait à vous. Puis quand tu réponds au mail tu te rends compte que c'est un robot qui te répond. D'ailleurs ce compte IG qui vend un ebook m'a contacté de nombreuses fois me relançant toujours avec le même mail. C'est moyen je trouve. Je n'ai jamais répondu.

J'avoue que sur IG je suis plus agacée par les gens qui vendent des ebooks où ils jouent au nutritionniste sans en avoir les diplômes.

Que les gens fassent des partenariats sur IG ne me gêne pas, si certains gagnent de l'argent comme ça why not. De toute manière il y a exactement la même polémique avec les Youtubers et Youtubeuses. C'est plus généralement un problème français, parler argent ça reste un sujet bien tabou.

Que j'achète le produit, qu'on me le donne, qu'on décide de me payer je donnerais toujours MON avis. J'ai jamais laissé un mec m’acheter, c'est pas pour laisser une marque le faire !


Et soyons bien d'accord on n'obtient pas sa silhouette de rêve avec des produits miracles mais en se sortant les doigts du cul.


Je vous invite à lire sur le même sujet l'article de ma copine Amandine qui complète parfaitement ma pensée http://www.dineandmove.fr/partenariats-et-polemique.html


Je vous embrasse. 


Belle soirée mes fitchoux



dimanche 3 juillet 2016

8 conseils pour rester motivée! {sport}

On me demande régulièrement d’où je tiens ma motivation sans faille pour le sport. La réponse est simple : j’adore ça. J’aime ce temps pour moi, j’aime me dépenser, j'aime gagné en force, j'aime ne plus me sentir faible, j'aime cette satisfaction d'avoir achevé un training difficile, j'aime cette rage de me dépasser qui m'envahit. Ça m’apporte tellement que je ne me vois pas ne plus faire de sport.
Mon activité sportive et mon alimentaire saine c’est mon équilibre, ça me permet de me sentir bien. C'est ma thérapie.

Pourtant j'ai longtemps fait du sport pour une mauvaise raison : perdre des calories, maigrir ou ne pas grossir.



Alors comment rester motivée ?

Savoir pourquoi on s’entraîne : quel est votre objectif ? Perdre du poids, prendre des fesses, avoir une ceinture abdominale solide, pour vous défouler… Avoir un objectif permet de rester motiver car on avance vers quelque chose. Comme pour tout si on avance sans but on a de fortes chances de se lasser et de se désintéresser.

Faites un sport que vous aimez. Faire du sport doit être un plaisir, il est donc nécessaire d’opter pour une activité sportive qui nous plaît sinon c’est sûr et certain il y a de fortes chances que vous lâchiez.

Planifiez vos séances : le mieux est de le faire par écrit. Moi je sais que je fais ça dans ma tête mais c’est moi. Programmer une séance, c’est être motivée pour la faire et c’est aussi garder ce temps rien que pour ça

Chaque séance compte : oui on n’a pas toute le même temps pour s’entraîner mais l’important est de bouger. Vous avez 15 minutes ? Profitez-en pour faire un peu de gainage. Toutes ces minutes mises les une au bout des autres feront des heures et surtout des progrès.

Faites des photos régulièrement pour observer vos progrès. J’avoue ce n’est pas agréable, mais vous n’êtes pas obligées de les montrer. Les photos avant/après permettent de voir notre évolution et c’est souvent bien plus parlant qu’un poids. Vous pouvez également prendre vos mensurations. Et si vous ne voyez pas d'évolution, posez la question à votre entourage, souvent nous avons un regard très dur sur nous même.

Dépassez-vous ! Parce que vous allez être fier de vous et ça entretient la motivation. Parce que c’est si agréable de dire je l’ai fait. Je me souviens lorsque j’ai commencé les squats au bout de 5 j’étais morte maintenant je fais des séries longues avec une barre sur les épaules. Idem pour la corde à sauter, au début je détestais ça et maintenant je n'imagine pas un training sans elle.


 Patience ! Un corps ne change pas comme ça, il faut de la patience. Il faut laisser le temps au temps et accepter que par moment on stagne. Et puis c'est une jolie qualité la patience, non ?

Manger sainement et équilibré. Pour avoir des résultats il faut aussi faire des efforts au niveau de son assiette. Le but est de manger mieux pas de manger moins. Et vous verrez que votre santé vous dira merci. Et ça n'empêche pas de temps en temps de se faire plaisir sans culpabilité parce que c'est important de se faire plaisir en mangeant une pizza, une bonne glace...

Si ça vous dit vous pouvez aussi lire ou relire un article motivation écrit en mai 2015 ICI


PATIENCE VOLONTE MOTIVATION 


J'espère que ces quelques conseils vous auront aider.


N'oubliez pas personne ne fera les efforts à votre place.


Je vous souhaite une douce soirée.


Je vous embrasse